50 ans de mission au Honduras : débordement de joie, beauté du partage !

50 ans 4Le 30 décembre 2023, c’était fête au Honduras pour les 50 ans de présence des sœurs en Amérique Centrale !

Une invitation à rendre grâce pour le chemin partagé, à faire mémoire des liens créés et de tous les visages de la mission ! « Nous vivons notre mission dans des conditions qui nous font proches des gens ».

Une grande famille rassemblée !

Célébrer cet anniversaire a marqué l’année 2023 , au rythme de temps forts de préparation et d’un investissement joyeux et généreux !

En juillet 2023, pour la fête de Notre Dame du Mont Carmel, plus de 150 personnes étaient réunies pour un dîner-conférence prêchée par Monseigneur José Vicente Nácher, archevêque de Tegucigalpa, sur le thème « Découvrir ma mission face aux défis d’aujourd’hui ». La fête était lancée avec les familles et les amis qui nous ont accompagnées dans nos missions. Nous avons pu expérimenter ce jour-là la douce brise dont nous parle le prophète Elie.

Puis l’Eucharistie, action de grâce par excellence, fut célébrée dans les différents lieux où nous avons séjourné, comme la Union, Nueva Suyapa,… Lieux où nous avons fait mémoire de la mission des sœurs, de ce qu’elles ont donné dans la formation des laïcs, la santé, la pastorale…  Plusieurs ont témoigné de ces belles années où ils ont travaillé avec les sœurs.

50 ans 6Mi-décembre 2023, pour la fête de notre Fondatrice Mère Marie Joseph, 3 communautés de Tegucigalpa ont animé chacune une journée de triduum : prière, réflexion à partir de thèmes actuels. Une communion des cœurs pour cette célébration virtuelle, suivie de tous les continents grâce à un lien numérique.

Le jour venu, le 30 décembre, ce fut formidable ! La joie, la beauté débordaient. Toutes les sœurs d’Amérique Centrale s’étaient donné rendez-vous, ainsi que nos amis, nos collaborateurs, nos familles et notre délégation venue de France. 50 ans 3Nous avons animé une belle eucharistie au cours de laquelle nous avons honoré les premières sœurs arrivées au Honduras pour commencer la mission. A la Maison centrale, le repas s’est multiplié, il y a eu beaucoup de monde, mais aussi une abondance de talents, de danses, de chants, d’histoires, de témoignages… « Merci Seigneur, tu as été grand avec nous dans ce grand événement ». Beaucoup de personnes qui ne connaissaient pas les Sœurs de la Providence ont pu nous découvrir à l’occasion de ces festivités.

Béni soit Dieu qui continue de nous accompagner ! Bénie soit Marie, Notre Dame du Mont Carmel ainsi que les saints du Carmel pour cette belle spiritualité qui nous nourrit et que nous voulons transmettre à d’autres ! Bénie soit Mère Marie Joseph qui intercède pour nous afin que son charisme continue de porter du fruit sur ces terres !

                                                                                                                                                   Sr Delma

Marcher ensemble… ce qui nous unit !

Je viens partager avec vous l’expérience d’amour et de fidélité que fut cette grande célébration. J’ai pu faire un voyage à travers une histoire qui marque la vie actuelle de la congrégation dans nos pays.

Il en a fallu des jours de travail jusqu’à cette journée mémorable.  La veille, c’était impressionnant de voir avec quelle organisation chacun a collaboré à la préparation de cette fête : abeillesles petites abeilles étaient en effervescence pour quelque chose de si noble ! 50 ans processionToute l’aide apportée par un groupe de laïcs fut une bénédiction. Des hommes et des femmes qui ont participé avec une telle simplicité et un tel dévouement. Ce fut pour moi comme un signe du Synode, nous “marchions ensemble”. Nous attendions 200 personnes et elles sont venues bien plus nombreuses, mais la Providence de Dieu était avec nous, il y a eu de quoi manger et accueillir tout le monde.

Comment ne pas rendre grâce à Dieu pour ces 50 ans de don de soi et d’engagement ? Merci à chacune de nos sœurs des différents continents ; nous avons senti très fortement ce qui nous unit : la prière et les gestes fraternels, merci pour chaque geste d’amour vécu dans la congrégation.

Sr Mayra

“À la suite de Mère Marie-Joseph, nous choisissons de vivre notre mission dans des conditions qui nous font proches des gens, dans un style de vie simple, une présence discrète, dans une attitude de pauvre qui a beaucoup à apprendre et à recevoir.”     Livre de Vie n° 26

50 ans 1

Se souvenir, c’est vivre : 50 ans.

Vivre ce 50ème anniversaire a été très important pour moi, j’ai vraiment fait l’expérience d’appartenir à une famille.

La procession depuis la Maison centrale jusqu’à l’église St Jude a été une manière très authentique et magnifique de nous souvenir des sœurs fondatrices, avec leurs photos en procession. Des chants, des lectures leur ont été dédiés.

Celebración 50 años pioneras 1 pioneras 2  pioneras 4 pioneras. 5 pioneras 7

L’Eucharistie a été très bien préparée avec la participation des autorités ecclésiastiques de notre église catholique. J’ai pu observer la présence de ceux et celles qui se sentent faire partie de la Famille Providence. Les amis très attentifs et déterminés ont préparé un abondant dîner.

Cette expérience m’aide et m’encourage à continuer à boire de cette eau vive où le Christ est celui qui nous a invitées et appelées à vivre, comme le levain dans la pâte, et à transmettre la joie là où nous vivons, un peu comme un phare qui éclaire. En méditant la Parole de Dieu, comme une source inépuisable d’eau vive. « Malheur à moi si je n’évangélise pas ! »

À la suite des saints du Carmel, Seigneur, je te demande la force.

Olga, séculière de La Providence

Laisser un commentaire

14 + 4 =